Psychanalyse

La psychanalyse est une technique psychothérapeutique parmi d’autres dont l’objectif est la levée des refoulements pathogènes, la reconstruction du passé et sa mise en relation avec le présent.

Une analyse bien menée promet la capacité du choix amoureux ou professionnel pleinement satisfaisant sur le long terme alors que le symptôme ne propose qu’une solution psychique sur le court terme.

Il permet à l’analysé de ne plus confondre une douleur passée et présente et ainsi éviter les répétitions dans sa vie. Des répétitions tels que l’échec scolaire, conjugal, professionnel, personnel, etc.

Il permet aussi de trouver sa propre place de sujet en relation à l’Autre et d’arrêter les rapports pathogènes hors contexte, comme celui de se sentir enfant face à un patron ou d’être le parent de son conjoint.

Elle se fonde sur la base de la catharsis et l’exploration de l’inconscient par la voie de l’association libre d’idées.

La catharsis, dont le père est Joseph Breuer, appelée aussi “talking cure“, est la libération de la douleur émotionnelle par la parole.

C’est la métamorphose de l’émotion en pensée par une objectivation, une mise à distance avec le sujet. Il est aussi appelé “perlaboration“.

La cure par la parole est en étroite collaboration avec l’association libre.

 

En effet, le patient est invité à ne surtout jamais trier le fil de ses idées et au contraire, à exprimer, sans aucun tabou, ni jugement personnel, toutes les pensées lui traversant l’esprit, même, et surtout, si elles lui semblent anodines.

C’est par cette voie, ainsi que par celle royale de l’interprétation des rêves (par cette même méthode), que la psychanalyse accède au contenu de l’inconscient.

Pour la psychanalyse, la psyché se compose de trois instances:

Le conscient, le subconscient, l’inconscient corrélées aux MoiSurmoi et Ça.

Le conscient, comme son nom l’indique, correspond à tout le contenu psychique directement accessible.

L’inconscient est le siège des pulsions, des désirs et des souvenirs refoulés.

Le subconscient est le lieu inconscient des désirs parentaux.

Quand le ça exige, le surmoi ordonne, le moi concilie.

Lorsque les objectifs du Ça sont trop éloignés de ceux du Surmoi, il est tout à fait compréhensible que le moi en souffre.

Là est le travail psychanalytique de mettre à jour les exigences du Ça et les ordonnances du Surmoi, afin que le moi décide en toute conscience et connaissance de cause de la position à prendre.

La résultante de cette opération est la suppression des symptômes ainsi que de la douleur psychique.

Chers utilisateurs, ce site stocke les cookies sur votre ordinateur.

Ils ont pour but d'améliorer l’expérience de votre site Web, tout en vous fournissant des services plus personnalisés. Les cookies sont également utilisés pour la personnalisation des publicités. Si vous souhaitez plus d’informations sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Politique de confidentialité. En acceptant les cookies, vous consentez à leur utilisation. Vous pouvez également paramétrer ces derniers. Si vous refusez, vos informations ne seront pas suivies, au moment de visiter ce site. Un seul cookie sera utilisé dans votre navigateur pour mémoriser votre préférence de ne pas être suivi.
Tout refuser
Personnaliser
Tout autoriser
Paramètres cookies